Sam Voyer

La simplicité est souvent plus difficile que la complexité.

Cette phrase décrit clairement le long voyage musical de Sam Voyer.

Une vie en montagnes russes a formé ce jeune enfant hypersensible pour devenir un musicien mature à fleur de peau.

Une enfance plongée dans la musique, Sam Voyer a été rapidement exposé aux géants du jazz, à la musique classique intemporelle ainsi qu’à un large éventail de pop de toutes les époques. De nombreuses années de formation au violon ont pris fin lorsqu’il découvrit Elton John.

Piano, piano et plus de piano. C’était tout ce dont il s’agissait. Finie la formation classique. Profitons maintenant  de la «liberté» de jouer du piano dix heures par jour. Ses études de jazz et sa formation l’ont aidé à perfectionner son art. Il a également renforcé son dévouement à se bâtir une carrière de pianiste et compositeur à temps plein.

Certaines personnes ont besoin d’un simple murmure au cou pour sentir quelque chose. D’autres doivent être heurtés pour ressentir la même chose. Sam Voyer est clairement du premier type. Le piano a toujours été l’expression naturelle de sa sensibilité.

Films méditatifs, évocateurs n’ayant besoin d’image, vous pouvez décrire la musique de Sam Voyer de nombreuses façons. Le dénominateur commun qu’il en ressort est la douceur évocatrice qui transporte vers l’intérieur.

«Le monde a besoin de plus d’amour et d’introspection, je m’applique à simplifier les choses pour n’en garder que l’essence.” Cela résume bien l’approche de la création de Sam Voyer. La sortie de Still, son premier album, est attendu pour l’automne 2019.

 

En savoir plus

Audio